CENTRE IMAE

METHODE EQUILIOS

 

EQUILIOS

La thérapie EQUILIOS est une forme de thérapie énergétique qui émet une information sous la forme d'une onde électromagnétique pulsée dont l'objectif est la prévention et la régénération de l'état d'équilibre des personnes.

Equilios1

 

Equilios 2

 

Equilios 3

 

Equilios 4

La méthode EQUILIOS

L’endocrino-psychologie est une nouvelle discipline thérapeutique qui met en relation les troubles physiques, intellectuels et comportementaux avec les faiblesses de fonctionnement des glandes endocrines qui sécrètent les hormones. Ces dernières sont le lien entre le psychisme et le corps. Ainsi la thyroxine, hormone sécrétée par la thyroïde, a une action sur le fonctionnement de chaque cellule du corps et agit aussi sur la volonté, la mémoire, la capacité au repos. D'autre part les glandes endocrines se soutiennent entre-elles pour compenser leurs déficiences. Rétablir l'équilibre hormonal global est donc une clé de bien-être physique et psychique incontournable. 

Ainsi, des troubles divers mineurs ou majeurs peuvent trouver leur solution en régulant le fonctionnement des glandes endocrines avec un appareil : l’Equilios.

Le principe

2 plaques placées au niveau de l’abdomen diffusent une onde électro-magnétique qui rééquilibre les fonctions hormonales des glandes endocrines.

Cet équilibre est progressif, en plusieurs séances au rythme de 1 ou 2 séances de 45mn par semaine au départsur une durée variable selon les personnes.

L’amélioration des fonctions hormonales apporte:

  • une régulation des hormones: thyroïdiennes, surrénaliennes, génitales …
  • une diminution de la fatigue même chronique: donne de la force physique et mentale
  • une augmentation du potentiel intellectuel : mémoire, concentration, compréhension, clarté mentale
  • une augmentation des performances physiques (sportif) …
  • en pratique, avec l'équilios, on retrouve le sommeil, de la motivation, de  la force, de l'endurance, de la mémoire, l'esprit et le corps sont fortifiés.

Indications

  • troubles endocriniens: hypo et hyperthyroïdie,
  • dépression, mal-être, fatigue chronique,
  • Difficultés d’apprentissage et de concentration : mémorisation, dyslexie, dyspraxie, dyscalculie, dysphasie,
  • troubles de la scolarité,
  • lutte contre les addictions,
  • problèmes de sommeil et apnée,
  • stress, hyper-activité de l’enfant,
  • tocs, tics, bégaiement,
  • bouffées de chaleur, règles douloureuses ou irrégulières,
  • maladies dégénératives: SLA, SEP, Parkinson, Alzeimer,
  • fibromyalgie, spasmophilie...

L’appareil Equilios agit sur tout l’équilibre endocrinien, mis à mal par le stress chronique que nous subissons. Il stimule les glandes paresseuses et modère les plus actives et ainsi restaure la capacité d’adaptation physique et psychologique du corps humain.

Déroulement d'une séance

L'utilisation de l'appareil se fait allongé sur le dos avec une plaque dessous au niveau des reins et une autre sur le ventre. L'infiltration des ondes peut produire une sensation de chaleur dans l'abdomen.

Une séance d'Endocrino-psychologie débutera par l'écoute. Nous avons besoin de connaître votre sensibilité générale car elle vous fera réagir différemment aux ondes électro-magnétiques de l'appareil. C'est cette sensibilité qui va déterminer le réglage de l'appareil Equilios.

Dès la première séance certains effets se font sentir : relaxation, détente et bien-être. Vos sens sont les principaux indicateurs que nous avons pour mesurer les résultats d'Endocrino-psychologie. C'est pourquoi, soyez attentif à ce que vous ressentez pendant la semaine qui suit. Nous augmentons la puissance de l'appareil chaque semaine jusqu'à ce que les effets positifs apparaissent : calme, sérénité et vigueur. La tension sanguine, le système digestif, l'appétit et le sommeil sont les premiers signes d'amélioration. Il sera toujours conseillé d'améliorer son hygiène de vie pour plus d'efficacité.

L'homme a deux systèmes de communication principaux, les systèmes nerveux et endocrinien. Notre système endocrinien est mature avant notre système nerveux et est en lien direct avec notre système sanguin et notre ADN. Nous pourrions faire le parallèle entre le système informatique et le système nerveux d'un côté et le système hormonal et l'homme de l'autre.

Notre système informatique nous permet de stocker beaucoup d'informations et surtout de la communiquer très rapidement. C'est la même chose pour notre système nerveux. Cependant seuls l'homme et le système hormonal nous donnent la flexibilité nécessaire pour évoluer et moduler notre environnement.

Globalement le système endocrinien cherche en permanence l'équilibre physiologique, on parle d'homéostasie. Notre environnement et nos activités nous demandent une adaptation constante pour garder cette homéostasie. Celle-ci est gérée par nos différentes glandes sur des facteurs déterminants pour notre organisme tels que la température, le taux de glucose, le taux de calcium, le taux d'acidité, la dilatation des artères et des bronches, la régénération cellulaire etc. Nous pouvons dire que notre système glandulaire est notre appareil d'adaptation par excellence. Nos capacités dépendent de nos hormones.

Les surrénales

surrénales

Les surrénales sécrètent l'adrénaline et le cortisol. L'adrénaline permet de désoxyder nos cellules. Sans cette hormone notre température corporelle ne peut pas trouver d'équilibre. De plus nos muscles ne peuvent pas travailler sans cette alternance oxydation/désoxydation.

Le cortisol permet l'augmentation de la glycémie, une action anti-inflammatoire et immunosuppressive, la régulation du métabolisme des lipides, protéines et glucides et la régulation du cycle circadien (période de 24h).

Ces deux hormones permettent globalement la détoxification du corps, le tonus musculaire et le sens pratique. Les hommes sont généralement plus surrénaliens que les femmes. Le rugby et le culturisme font partie des sports qui demandent le plus d'hormones surrénaliennes. Les glandes surrénales dominent et se développent chez l'enfant de 0 à 1 an.

La pinéale

pinéale

La glande pinéale est endocrine, elle sécrète la mélatonine à partir de la sérotonine. Elle joue un rôle central dans la régulation des rythmes biologiques (rythme circadien). La mélatonine est une hormone sécrétée uniquement la nuit, elle joue un rôle particulier dans la protection de l'ADN, dans la régulation de notre système endocrinien et immunitaire. De plus, la mélatonine agit comme un antioxydant.

Le rythme circadien est l'alternance de périodes d'une durée de 24 heures. Chez l'être humain, il influe sur de nombreux mécanismes biologiques, physiologiques et comportementaux :

  • l'alternance veille/sommeil
  • les variations de la vigilance
  • la température corporelle
  • la circulation sanguine
  • la production d'urine
  • la production hormonale
  • la pousse des cheveux
  • le métabolisme cellulaire

 

Les caractéristiques mentales apportées par la mélatonine sont la prévoyance, l'anticipation, l'équilibre, la régularité et le sens des priorités. La glande pinéale se développe de 0 à 2 ans.

La thyroïde

thyroïde

La thyroïde sécrète la thyroxine (T4) et la triiodothyronine (T3). Ces hormones sont essentielles à la croissance et au développement corrects, à la multiplication et à la différenciation de toutes les cellules de l'organisme, notamment dans le système nerveux central. Elles régulent les besoins énergétiques de notre organisme (métabolisme de base).

Nous savons qu'elles agissent jusqu'au noyau cellulaire au niveau de l'ADN mais les effets des hormones thyroïdiennes sont très complexes et sont surtout connus par les conséquences de leur déficience. Elles stimulent le métabolisme complet : régénération cellulaire, température, utilisation des protéines, glucides, lipides et oxygène, rythme cardiaque, croissance.

Le rôle des hormones thyroïdiennes est particulièrement important chez l'enfant avant la naissance et dans les 45 premiers jours suivants, car leur déficience est à l'origine du crétinisme. La gravité de cette déficience s'explique par l'absence de synthèse de myéline qui permet la maturation des synapses.

Les caractéristiques mentales principales apportées par la thyroïde sont la sensibilité, l'empathie, l'adaptation, l'imagination et la mémoire. La glande thyroïdienne domine et se développe chez l'enfant de 1 à 7 ans.

L'hypophyse

hypophyse

L'hypophyse est divisée en deux lobes : l'anté-hypophyse et la post-hypophyse. L'anté-hypophyse sécrète de nombreuses hormones :

  • l'hormone de croissance (GH)
  • la prolactine
  • l'hormone folliculo-stimulante (FSH)
  • l'hormone lutéinisante (LH)
  • la thyréostimuline (TSH)
  • l'hormone adrénocorticotrope (ACTH)
  • la mélano-stimuline (MSH)

La plupart de ces hormones permettent de réguler la production des autres glandes endocrines.

 

Les caractéristiques mentales apportées par l'hypophyse sont le raisonnement, le calcul, la logique, la compréhension théorique, l'objectivité et tout ce qui est quantitatif. La glande hypophysaire domine et se développe de 7 à 13 ans.

La Génitale

testosterone

La glande génitale a deux fonctions, la production des gamètes mâles et la testostérone chez l'homme et la production des gamètes femelles et la folliculine chez la femme. La glande génitale endocrine n'est pas la glande de la sexualité reproductrice et a un rôle primordial dans l'équilibre glandulaire de l'être humain.

On parle habituellement de puberté au singulier. Mais nous savons depuis 1910 qu'il existe trois périodes de la vie où les organes sexuels entrent en effervescence avec tout le système glandulaire. Ces périodes ont un grand retentissement sur la personnalité. Si, officiellement, la puberté est le développement des organes génitaux avec l'apparition des possibilités sexuelles, nous pouvons voir que c'est une stimulation et une maturation de la glande génitale interstitielle que les pubertés représentent.

Les hormones de la génitale interstitielle apportent un équilibre de tout le système hormonal et ainsi des qualités morales et intellectuelles. Elles permettent de matérialiser la volonté par l'endurance, la constance, la concentration, la curiosité et la puissance. La glande génitale interstitielle domine et se développe à partir de l'adolescence vers 13 ans et continue sa prépondérance toute la vie. Cependant dès le 8ème jour après la naissance et pendant environ 3 semaines la glande génitale interstitielle entre déjà en effervescence.

Pour conclure sur les hormones :

Ce que font les hormones au niveau du corps, elles le font au niveau du mental. Le système nerveux permet l'abstraction de nos capacités physiques. Il nous permet d'analyser toutes nos facultés de manière conceptuelle. Des schémas logiques se créent et permettent ainsi des automatismes de fonctionnement.

Les hormones sont autant indispensables pour nos adaptations physiques que pour l'abstraction et la conceptualisation de nos facultés corporelles. Elles vont avoir des effets différents selon la partie du corps ciblée. Nous savons que l'adrénaline agit comme neurotransmetteur sur le système nerveux et que l'hormone thyroïdienne a un effet permissif sur l'action de neurotransmetteurs. La configuration d'hormones utilisée pour notre adaptation converge vers la compréhension abstraite et concrète de notre environnement.

La séance sur l'EQUILIOS se fait uniquement en présentiel.

Faouzia 0667420761

 

 

                                                

 

 

Centre imae

TOUT EST JUSTE ET PARFAIT

"SOYEZ LE CHANGEMENT,  QUE VOUS VOULEZ VOIR DANS LE MONDE."  GANDHI